Je suis un artiste créateur d'images polymorphe et atypique au parcours semé de rencontres

audacieuses et déterminantes.

Sortie de l’école des beaux-arts de Bordeaux, de la Martinique, en passant par Porto, au Portugal,

je navigue entre l’art contemporain, la vidéo, la musique, le théâtre, la Bande Dessinée...

             Lors de mes études, il émerge un travail plastique foisonnant d’images, de tout style et support différent.

L’origine de mon travail est né dans les cabines de photomaton, où j’ai expérimenté les différentes

manières de travailler des images. Le résultat de ces expériences se retrouve dans l’agencement d’installations.

Au cours de mes études, j’ai pu faire mes armes auprès d’artistes reconnus, dans le cadre de workshop,

avec Annette Messager, Sarkis, Georges Tony Stoll et Thomas Hirschhorn

avec qui j’ai participé à la réalisation du « Deleuze Monument » pour l’exposition

« La Beauté » en Avignon.

Ces deux derniers m’ont invités à présenter mon travail au Musée d’Art Moderne de la ville de Paris

auprès de Hans Hulrich Obrist.

Après mon diplôme, l’artiste Bruno Pédurand, m’invite à participer à son projet « Itinerrance »,

où j’expose à l’Archipelle de Basse-Terre, en Guadeloupe. J’obtiens ensuite une aide individuelle

à la création à la DRAC Aquitaine, avec lequel je crée un cinéma en plein air,

intitulé « Le Convoi Exceptionnel », avec la complicité de mon ami et artiste Nicolas Molé.

Sur les routes de festivals, nous projetons nos vidéos.

Suite de ces aventures, l’art vidéo crée un pont avec le monde de la musique, en croisant le chemin

d’un homme-orchestre, nommé le Docteur Nagual X, qui sample des passages de films dans une musique électro-dub. Le montage d’un spectacle visuel voit le jour, et part dans une tournée

qui nous mènera jusqu’au Reggae Sun Ska festival. S’en suit de multiples rencontres, projets,

et résidences avec des artistes tels que Ezekiel, Dj Vadim, Miss Hélium…

Fort de toutes ces expériences, je rencontre les metteurs en scène Jean-Luc Terrade et Yvan Blanloeil,

engagé comme régisseur général, je travaille en tant que technicien

et artiste par intermittence pour le théâtre.

Amené à aiguiser mon art, c’est dans la réalisation du montage vidéo de bandes dessinées,

pour un BD concert, de l’auteur Thierry Murat, avec sa complicité et l’accompagnement des groupes

Splendor in the Grass et The Hyènes que j’arrive à joindre dessin, graphisme, vidéo et musique.

Je réalise de temps en temps des ateliers vidéos dans des centres d'animations de quartier,

où je transmet ma passion aux plus jeunes, toujours dans le plaisir du partage.

Vj, video-jockey, je mixe dans des salles de concerts des vidéos clips

sous le pseudonyme de  « SCOPITONEYO », et continue à ouvrir mes différentes pratiques plastiques

à toutes autres formes.


I am an unusual artist whose evolution has been full of daring and determinant meetings. Since graduating from the Beaux Art (Art College) in Bordeaux (France) and then in Martinique (West indies), by the way of Porto (Portugal), I have been navigating between contemporary art, video, music and theatre.

 My studies reveal an artistic work full of images of all styles and different supports. Indeed, my work was born in the photomaton, (photo booth), where I experimented different ways of editing pictures, including mise en abîme. The results of these experiments can be seen in the layout of the installations.

 As a undergraduate, I was able to participate in various workshops with some well known artists , Annette Messager, Sarkis, George Tony Stoll, Thomas Hirschhorn. The two latter artists invited me to show my work in the museum of modern art in Paris under Hans Hulrich Obrist. With Thomas Hirschhorn, I worked on The Deleuze Monument for the exhibition « La Beauté », in Avignon. On graduating, the artist Bruno Pédurand invited me to join him with his project « Itinerrance » and thus I exhibited in the Archipelle a gallery in Guadeloupe (West Indies). Afterwards I received a grant under a sheme called individual aid for creation, financed by DRAC Aquitaine. I used this aid to set up an open air cinema called « The exceptional convoy », with the complicity of my friend and fellow-artist, Nicolas Molé. We hit the road and projected our videos as we followed festivals in Europe. Following these adventures, video art creating a bridge with the world of music when we met the one man band known Docteur Nagual X, who samples film extracts with electro dub music. As a visual show was ceated and went on tour, eventually leading the Reggae Sun Ska festival.

 After then there were numerous meetings, projects and residences with artists such as Ezekiel, Dj Vadim, Miss hélium…

 Enriched by all this experience, I met the directors, Jean-luc Terrade and Yvan Blanloeil, I worked as a stage manager who provides videos for theatre, enables me to express myself both as an artist and as a technician.

I was able to sharpen my axe thanks to the video editing of a comics album, by Thierry Murat, for a comic strip concert, with music by Splendor in the grass and the Hyènes, his enabled me to join drawing, graphics, video and music. From time to time, I run video workshops in youth and social center where I transmit my passion to the younger generation, always with the great pleasure of sharing. Video-jockey,

 

I mix video clips in concert halls under the name « SCOPITONEYO », my various plastic practices remain open to all other forms.